Le tir du Djirau - Archers de Marbais

Les Archers de Marbais
Aller au contenu

Le tir du Djirau

Notre société

Le tir a lieu chaque année, le dernier dimanche d'avril.

Ce jour-là, à 13 heures précises, les archers se retrouvent avec arc et flèches au local de la société. Drapeau et musique en tête, les membres se rendent en groupe au domicile du Roi, si celui-ci habite Marbais.
Après la collation offerte par le Roi, les archers se rendent à la prairie du Djirau pour élire un nouveau Roi.

Là, après avoir redressé la perche sur laquelle a été implanté le coq, le Roi reçoit en ces termes le serment des nouveaux membres :

" Par devant notre Saint Patron Saint Sébastien "
" Par-devant nos futurs confrères "
" En les mains de leur Roi "
" Je jure de tirer droit "
" De veiller à être tel en chacun de mes actes "
" Et d'être fidèle au règlement de la Confrérie. "
Il tire les 3 premiers traits du concours. Vient ensuite le tour des nouveaux de tirer et celui des autres membres de la société par ordre de tirage au sort.
Sera promu nouveau Roi, celui des archers qui le premier décrochera le coq, figé à 28 m de haut, appelé « Djirau ».
Le vainqueur est alors félicité par tous ses confrères et revêtu de la cape de couleur grenat et du collier insigne de son titre. Il porte en guise de sceptre le coq abattu, enfilé sur la flèche décisive.

Passant par la cour de le ferme de la Jouerie où les Archers reçoivent un rafraîchissement, le Roi et sa suite parcourent les rues du village aux accents de la fanfare, puis vont aux vêpres à l’église paroissiale.

À l’issue de l’office, les Archers exécutent la « Danse Macrabée » en l’honneur du nouveau Roi ; ils se rendent ensuite au local où le Roi est de nouveau chaleureusement félicité.

C’est pendant cette réunion que sont choisis par tirage au sort les deux fois douze archers qui devront accompagner le Roi pour escorter la relique de la Sainte-Croix lors de la grande procession du premier dimanche de mai.

Après cette réunion, le Roi est heureux d’offrir le verre de l’amitié à ses sujets et la journée s’achève au gré de chacun.


L'archer qui, trois années consécutives abat l'oiseau, prend le titre d'Empereur. Ce fut le cas trois fois :
  • Charles AUBRY : Roi en 1735,1737 et 1738 (pas tiré en 1736 pour la Mort du Marquis de Rêves)
  • Edouard MELOTTE : Roi en 1888, 1889 et 1890
  • Raymond VILLERET : Roi en 1966, 1967 et 1968


Retourner au contenu