La danse - Archers de Marbais

Les Archers de Marbais
Aller au contenu

La danse

Notre société

Les participants forment un cercle de telle manière que chaque archer présente à son voisin de droite l'extrémité de son arc. Au cri plusieurs fois répétés de " Vive le Roi ", le groupe exécute une ronde autour du vainqueur qui brandit fièrement l'Oiseau Royal, planté au bout d'une flèche.

Dans un second temps, les arcs se lèvent, se rapprochent du centre et, comme pour symboliser un sacre, les acteurs frappent trois petits coups de leur arc sur la tête du nouveau Roi.

Par erreur, l'on appela longtemps ce divertissement la danse macabrée, celle-ci étant une représentation allégorique de la mort. La "danse macabrée", exécutée de nos jours par les archers, est, elle, une réminiscence ancienne d'une danse guerrière du Pays de Namur, qui se faisait avec des épées émoussées. Marbais fit effectivement partie du Comté de Namur jusqu'à la Révolution française. Ce jeu, délaissé à Namur depuis de longues années, fut repris en 1774, à l'occasion d'une visite de la ville par l'archiduc Maximilien.

Retourner au contenu