Les Archers des Nivelles - Archers de Marbais

Les Archers de Marbais
Aller au contenu

Les Archers des Nivelles

Recherches historiques
Le secours des Archers de Nivelles

La tradition orale prétend que si on ne parvient pas à abattre le Coq le dimanche du Tir du Djirau(le dernier dimanche d'avril), le tir se poursuit le lundi ; et que si l'oiseau reste toujours planté au-dessus de la perche, il faut faire appel aux Archers de Nivelles.
Cependant aucune version du règlement du Serment des Archers de Saint Sébastien, le premier date de la fin du XVIe siècle, ne fait mention de ce cas de figure.
Le règlement stipule simplement que le tir a lieu chaque année le dernier dimanche d’avril et que le titre de roi est accordé à celui qui abat le coq.

Dans les archives de la société ne figurent non plus aucune trace écrite qui évoque cette situation.

Les Archers de Nivelles sont-ils eux-mêmes au courant de l'aide qu'ils doivent nous apporter en cas de tir défaillant !

Aucun Marbaisiens, ne peut affirmer que l'on a seulement déjà prolongé le tir le lundi.
Alors d’où vient ce potin ? Nul ne le sait, c’est un mystère.

Retourner au contenu